Connexion
/ Inscription
Mon espace
Culture & Société
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Comment la loi dite des « retraites chapeau », aux intentions premières louables, visant certains dirigeants d’entreprise, s’est transformée en une loi injuste frappant de petites retraites !…

 

Avec pour objectif premier de taxer les retraites chapeau colossales que certains hauts dirigeants d'entreprise se font octroyer, les parlementaires ont voté durant l’ancienne mandature une loi qui taxe les retraites supplémentaires d’entreprises privées assorties d’une obligation de fin de carrière dans l'entreprise. Il semble qu’ils se soient complètement trompés de cible : la plupart de ces dirigeants ne sont pas liés par cette obligation et, de ce fait, la loi ne leur est pas appliquée!... 

Par contre... les très nombreux retraités ou futurs retraités des entreprises privées, bénéficiant d’une retraite supplémentaire assortie à cette obligation, sont concernés… Avec des situations complètement aberrantes : de l’employé non imposable, mais qui paye la taxe, au cadre pour qui la taxe génère une perte de pouvoir d’achat atteignant 10% de ses revenus.

Et pourquoi seules les retraites du secteur privé sont-elles concernées alors que des retraites similaires existent ailleurs, notamment dans le domaine public ?

Considérant la persistance de cette mauvaise loi votée fin 2010 et légèrement amendée fin 2011, des associations se sont formées. Les retraités du groupe Air liquide ont rédigé un livre blanc qui démontre toute l'injustice et le caractère discriminatoire de la loi en même temps que ses graves incohérences.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation