Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] Le groupe LBP AM réaffirme son engagement actionnarial sur les enjeux ESG

La Banque Postale Asset Management (LBP AM) et sa filiale Tocqueville Finance (TFSA), sociétés de gestion du groupe La Banque Postale, poursuivent le déploiement d’un pilier clé de leur démarche ISR : l’actionnariat actif et l’engagement.

Un actionnariat actif via le vote en Assemblée Générale

Au 1er semestre 2022, LBP AM et TFSA ont exercé leurs droits de vote à l’occasion de 610 assemblées générales d’entreprises réparties dans 26 pays. Ainsi, LBP AM et TFSA votent sur 95% de leurs encours en actions.

Moment fort de l’activité d’engagement actionnarial, la saison des assemblées générales est l’occasion d’échanger avec les entreprises investies, afin d’expliquer les principes de vote de LBP AM et de TFSA. Les deux sociétés de gestion établissent notamment une liste composée d’environ 40 entreprises auxquelles les principes de vote et les raisons des oppositions aux résolutions sont communiqués, dans l’objectif de promouvoir les bonnes pratiques de gouvernance.

Ainsi, l’exercice de ces droits de vote est réalisé de manière active, selon la politique de vote propre à LBP AM et TFSA, et s’est traduit entre janvier et juin 2022, par un taux d’opposition de 31,4% des résolutions soumises par le management.

Les AG 2022 de nouveau marquées par l’importance des sujets environnementaux et sociaux

En 2022, LBP AM et TFSA ont exprimé leurs votes aussi bien sur des enjeux traditionnels de gouvernance que sur des enjeux sociaux et environnementaux.

1/ Enjeux environnementaux : essor des « Say on Climate »

Les enjeux climat et environnementaux demeurant une priorité pour le groupe, LBP AM et TFSA ont défini leur politique de vote sur les stratégies de transition énergétique et écologique soumis au vote - résolutions dites Say on Climate - précisant ainsi leur politique d’engagement actionnarial.

Cette politique est appliquée activement afin d’inciter les sociétés investies à développer des plans de transitions permettant de s’aligner sur les objectifs de l’Accord de Paris. Entre janvier et juin 2022, LBP AM et TFSA ont eu l’occasion de se prononcer formellement sur 26 résolutions Say on Climate. Elles saluent les 14 entreprises dont les plans de transition ont été soutenus. Elles se sont opposées à 12 résolutions dont les plans ne respectaient pas les critères définis, et appellent ces sociétés à compléter les informations ou approfondir l’ambition de leur plan de transition pour les soumettre de nouveau au vote consultatif des actionnaires.

LBP AM et TFSA se sont opposées à l’ensemble des résolutions Say on Climate des sociétés pétrolières et gazières pour lesquelles elles ont votées.

Au-delà des votes, LBP AM et TFSA ont poursuivi un dialogue bilatéral ou collaboratif avec certaines entreprises afin de les accompagner dans ce processus complexe de transition.

LBP AM et TFSA ont ainsi participé activement, en collaboration avec un groupe d’investisseurs, à une campagne d’engagement envers TotalEnergies, co-déposant un projet de résolution pour obtenir une plus grande transparence sur sa stratégie climatique afin que l’investisseur puisse évaluer en toute objectivité, l’alignement de la société avec un scénario scientifique. La résolution a été retirée à la suite d’engagements pris par l’entreprise en matière de transparence climatique à l’issue d’un dialogue avec LBP AM.

LBP AM et TFSA ont également poursuivi leur campagne d’engagement auprès de la banque anglaise HSBC afin de l’inciter à renforcer son prochain plan de transition, notamment par le biais d’une politique sectorielle sur les énergies fossiles s’inscrivant en cohérence avec les conclusions des scénarios du GIEC et de l’AIE. A l’issue du dialogue collaboratif organisé par ShareAction, la société a pris des engagements pour compléter sa politique charbon et développer sa politique sur le pétrole et le gaz, et la résolution a été retirée.

2/ Enjeux sociaux : des résolutions d’actionnaires essentiellement américaines

Le dépôt de résolution par les actionnaires concernant les sujets sociaux est pratique courante aux Etats-Unis et de nombreuses résolutions à caractère social sont ainsi proposées au vote lors des assemblées générales d’entreprises américaines. LBP AM et TFSA ont notamment soutenu une résolution externe d’actionnaires à l’assemblée générale d’Alphabet. Cette dernière demandait un rapport sur la gestion des risques liés à la collecte, à la confidentialité et à la sécurité des données.

De manière générale, LBP AM et TFSA apportent leur soutien aux résolutions d’actionnaires à caractère environnemental ou social en fonction de :
- l’importance et la pertinence des enjeux soulevés par rapport au secteur d’activité dans lequel opère la société,
- l’impact de la proposition sur la situation financière de la société et sa capacité à créer de la valeur sur le long terme et
- les mesures déjà mises en place par la société pour répondre à la problématique soulevée.

3/ Enjeux de gouvernance : vifs débats en France

Lors du premier semestre 2022, LBP AM et TFSA ont également exprimé de fortes convictions sur les enjeux de gouvernance.

La modération des rémunérations des dirigeants est un principe important dans la politique de vote de LBP AM et TFSA, notamment motivé par leur appartenance à un groupe public et par le souci de limiter l’accroissement des inégalités sociales. Concrètement, LBP AM et TFSA ont fixé un plafond sur la rémunération des dirigeants et de ce fait, se sont opposés à 48% des résolutions relatives aux rémunérations de dirigeants. Ce fut par exemple le cas pour le rapport de rémunération du directeur général de Stellantis. Ce plafond n’est pas une remise en cause de la qualité du management, mais de l’équilibre de la répartition de valeur.

Concernant la composition des conseils d’administration, LBP AM et TFSA ont participé au dépôt d’une résolution à l’assemblée générale d’Ipsos proposant la nomination d’un administrateur indépendant non coopté afin d’augmenter l’indépendance effective du conseil. Ce critère d’indépendance est un élément primordial pour les actionnaires minoritaires comme le sont LBP AM et TFSA.

La résolution a reçu le soutien des agences de conseil en vote françaises ISS et Proxinvest. Si elle n’a pas été approuvée par les actionnaires, elle a néanmoins enregistré un taux de soutien considérable, s’élevant à 34,4%.

Une démarche d’engagement complétée par la participation de LBP AM et TFSA à des initiatives collectives

Outre l’exercice actif des droits de vote, l’engagement actionnarial de LBP AM et TFSA se matérialise soit par des initiatives d’engagement collaboratif, menées avec d’autres investisseurs, soit par le biais d’initiatives de place sur un enjeu partagé. Ainsi, depuis le début de l’année 2022, LBP AM et TFSA se sont impliqués dans de nombreuses initiatives collaboratives, telles que :

- Un groupe de travail sur le Say on Climate organisé par le Forum pour l’Investissement Responsable (FIR)

- Une campagne d’engagement intitulée Transition Champion organisée par le Carbon Disclosure Project (CDP) visant à inciter les sociétés ayant de bonnes pratiques en la matière à renforcer encore leur leadership 

- Une campagne organisée par le réseau d’investisseurs Farm Animal Investment Risk & Return (FAIRR) portant sur la durabilité des entreprises des secteurs agro-alimentaire et aquacole

- Une campagne de l’initiative PRI-CERES en faveur d’une exploitation durable des terres et des forêts 

- Ainsi que l’initiative inaugurale montée par Finance for Tomorrow sur les enjeux de la transition juste.

« Cette année encore, nous avons exprimé par notre engagement actionnarial nos convictions en faveur d’une transition juste vers des modèles plus durables. En nous appuyant sur l’expertise de nos spécialistes thématiques climat, biodiversité, gouvernance et social de notre équipe ISR renforcée, nous avons, avec les gérants et analystes de LBP AM et TFSA, mis l’accent sur notre engagement en faveur du climat, la biodiversité, la gouvernance, et des enjeux de cohésion sociale. Nous portons collectivement notre responsabilité actionnariale d’encourager les sociétés, dans une dynamique constructive, à déployer les meilleures pratiques ESG. Cela contribue sur le long cours à la performance ESG de nos fonds et à l’atteinte de nos objectifs en la matière. » conclut Héléna Charrier, Responsable de l’équipe Solutions ISR de LBP AM.

Lire la suite...


Articles en relation