Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Un papier révolutionnaire pour remplacer l'emballage plastique

Depuis 4 ans, le service R&D de Guyenne Papier, société française labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, travaille sur un procédé d’enduction permettant de transformer le papier « traditionnel » en papier d’emballage, pour offrir une véritable alternative écologique au plastique. Ce papier est maintenant capable de se substituer aux emballages traditionnels en plastique, peu recyclables et source de pollution.

 

 

 

Comment l’idée a-t-elle germé ?

Trouver un papier capable de remplacer les films plastiques dans les emballages n’est pas une idée nouvelle, puisqu’il s'agit finalement de revenir à l’origine même du papier, qui a toujours été utilisé pour emballer de la nourriture et des matières organiques. Guyenne Papier souhaite proposer des papiers naturels et recyclables, en phase avec les grands enjeux écologiques actuels, autres que les films et les plastiques ou les complexes papiers et polyéthylènes.

Quelle est la vraie innovation ?

Ce qui est nouveau, c’est que le service R&D de Guyenne Papier situé à Thiviers, en Dordogne, a mis au point toute une gamme de papiers baptisée SuniBarrier, non seulement barrière à l’eau, à la graisse, à la vapeur mais aussi thermoscellable et recyclable à plus de 95%.

Contrairement à d’autres produits, les produits de Guyenne Papier sont sans résine fluorée, sans dérivés chlorés (PVdC), sans PVA et sans film plastique (sans PE - Polyéthylène ou autre PET - Polyéthylène Téréphtalate).

C’est un travail de plus de 4 années qui vient enfin de se clore, avec pour résultat cette toute nouvelle gamme de papiers barrière.

Pourquoi un papier "barrière" en 2022 ?

Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire notre empreinte écologique et le plastique à usage unique est une aberration écologique.

Guyenne Papier a réussi à remplacer ce plastique par du papier recyclable ou biodégradable, 100% biosourcé. Un papier écolo en quelque sorte, sans impact pour l’environnement.

Quel est l’enjeu de ce papier ?

Très clairement, c’est de répondre aux exigences des marques, notamment pour l’industrie alimentaire qui doit se plier aux nouvelles lois sur l’emballage, avec la mise en place de la loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire) et de sa montée en puissance au 1er janvier 2022 (avec l’interdiction d’utiliser des emballages plastiques pour les fruits et légumes et des sachets de thé en plastique non biodégradable, par exemple).

Le papier est une matière naturelle. La cellulose qui le compose disparaît dans la nature. L'enjeu pour Guyenne Papier est donc de rendre le papier, une matière par définition poreuse, barrière à l'eau, à la vapeur, à la graisse, comparable techniquement aux propriétés des films plastiques. Nous travaillons aujourd’hui avec plusieurs filières intéressées par ce produit.

L'enjeu pour Guyenne Papier est donc d’offrir une matière papier avec des hautes propriétés techniques de protection et de barrière, qui pourra se recycler et être biodégradable. Et nous pouvons maintenant affirmer que c'est réussi.

Une première application produit concrète réussie et un champ des possibles très vaste

L'entreprise située en Nouvelle Aquitaine, fabrique des emballages de sachets de thé en papier 100% biosourcé. Ce produit est barrière à la graisse et thermoscellable, tout en étant plastic-free, recyclable et biodégradable.

Guyenne Papier travaille aujourd’hui avec de nombreux partenaires dans plusieurs types de filières : agroalimentaire notamment, mais pas que !

Guyenne Papier apporte son expertise et sa technicité pour fabriquer des produits concrets, qui arrivent aujourd’hui dans les mains des consommateurs : emballages de sachets de salade prête à l'emploi, barquettes de boucherie et de poissonnerie, emballages de céréales, sachets de visserie... les possibilités sont infinies !

Lire la suite...


Articles en relation