Connexion
/ Inscription
Mon espace
Entrepreneuriat
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Entrepreneuriat] BeeToGreen triple son chiffre d'affaires en 1 an

BeeToGreen partenaire des entreprises vers la mobilité douce, triple son chiffre d'affaires en 1 an

Le marché du cycle connaît depuis 2 ans une croissance sans précédent. Si aujourd'hui 1 Français sur 2 se dit prêt à utiliser davantage son vélo, dans un souci de santé, de coût et de lutte contre le réchauffement climatique, les employeurs ont leur rôle à jouer pour en faciliter l’accès à leurs salariés. Cela BeeToGreen, l’a bien compris ! 1ère marketplace dédiée à la mobilité douce en entreprises, la start-up est devenue en quelques mois le partenaire privilégié d’une soixantaine d’entités. BeeToGreen s’appuie aujourd’hui sur une équipe de 10 experts qui accompagnent au quotidien plus de 30 000 salariés adressables dans leur approche du vélo (essais, achat, location, programme d'e-learning, formation au code de la route, etc.). 2021 a offert de très belles opportunités de développement à la start-up qui annonce un chiffre d’affaires mensuel de 80 000€. Des performances prometteuses que BeeToGreen aspire à renouveler en 2022.

30 000 salariés adressables en seulement 2 ans

Avec un marché total de plus de 3,4 milliards d’euros, les ventes de vélos ont connu une croissance de +4 % en volume et de +15 % en valeur par rapport à 2020. Près de 3 millions de vélos ont été vendus en 2021 ce qui fait du cycle le moyen de transport privilégié des Français, loin devant les autres modes de transport. Dans ce marché florissant, BeeToGreen célèbre ses 2 ans d'existence et dresse d’ores et déjà le bilan d’une croissance remarquable. La start-up a triplé son chiffre d’affaires en un an, avec une prévision de 1 million d’euros fin 2022.

Acteur majeur de la mobilité douce, la startup a su fonder sa singularité sur un positionnement unique, en développant des solutions globales pour les employeurs et leurs salariés. Une excellente façon pour les entreprises de valoriser leurs engagements RSE et de booster leur marque employeur. Son concept est simple : accompagner les entreprises dans le pilotage de leur Plan de Mobilité Durable de A à Z, en facilitant l’achat ou la location longue durée (24 ou 36 mois) de vélos mécaniques, électriques ou reconditionnés pour les salariés. L’offre se complète par une solution de parking proche du domicile, l’assurance, la maintenance, les accessoires inhérents et un programme d’e-learning personnalisé.

Un modèle atypique qui fait toute la différence, donne sa force à l’entreprise et construit sa compétitivité dans ce marché émergent qui commence seulement à se structurer. De KPMG à Franprix, du Slip Français à Back Market, aujourd’hui ce sont 30 000 salariés adressables qui sont accompagnés quotidiennement dans leur transition vers la mobilité douce. BeeToGreen dispose aujourd’hui d’un catalogue de plus de 150 marques de vélos et de 200 boutiques partenaires partout en France (Paris, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Biarritz, etc.).

"J'ai apprécié l'approche BeeToGreen, simple et facile à mettre en place. Les salariés Google sont ravis de l'offre !" confie Elise, Responsable CSE @Google CSE France

"2022 est une année charnière pour BeeToGreen. Elle doit nous permettre de confirmer notre business model et continuer notre croissance, en particulier sur l'acquisition de nouveaux clients BtoB. Nous allons aussi lancer notre service auprès des collectivités locales à destination de leurs habitants." confie Antoine du Teilleul- cofondateur de BeeToGreen

La mobilité douce représente un double enjeu : écologique et économique

Les émissions de CO2 représentent près de 97 % des émissions de GES des transports. La moitié de ces émissions proviennent de voitures particulières. En France, bien qu’ils soient source de pollution, fatigue, retard, trafic… les deux-tiers des déplacements inférieurs à 5 km sont réalisés en voiture par plus de 5 millions de salariés. Ce trajet domicile-travail représente environ 30% de l’empreinte carbone de l’entreprise ! Or 46 % des Français disent être encore « contraints » d’utiliser leur voiture personnelle faute d’alternatives car les territoires ont été aménagés pour encourager l’usage de la voiture individuelle jusqu’alors.

Les crises sanitaires et énergétiques récentes rappellent la pertinence de modes de déplacement alternatifs. Conscients que la transition écologique se fait de plus en plus urgente, 40% des Français se disent déjà prêts pour une ville sans voitures. Le vélo gagne en légitimité, en capital sympathie et en praticité notamment grâce aux aménagements de pistes cyclables sécurisées. Quand on sait que le coût d’une voiture individuelle est estimé entre 5000 et 7000 euros par an, contre 500 euros par an pour un cycle, la mobilité douce devient également un levier économique à ne pas négliger. Le vélo peut notamment répondre en partie aux enjeux de pouvoir d’achat, sachant que 16% du budget des ménages modestes est consacré à la voitu

Lire la suite...


Articles en relation