Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Témoignage] Commentaire des PRI sur le rapport du GIEC

Suite au rapport du groupe de travail III du GIEC sur l'atténuation du changement climatique, Shelagh Whitley, responsable de la durabilité au sein des Principes pour l'investissement responsable, commente :

"Le rapport du GIEC publié hier souligne l'urgence de la crise climatique. Pour éviter une augmentation dangereuse des émissions, nous devons cesser les nouveaux investissements dans les combustibles fossiles et augmenter les flux financiers vers des actifs qui facilitent la transition vers une économie à faible émission de carbone. De manière encourageante, le rapport nous apprend que nous disposons des solutions nécessaires pour réduire de moitié les émissions d'ici à 2030. Nous savons également qu'il existe suffisamment de capitaux et de liquidités au niveau mondial pour financer ces solutions. Il est maintenant urgent de prendre des mesures pour financer les solutions nécessaires.

Les investisseurs ont un rôle de premier plan à jouer dans ce processus. Le rapport du GIEC note que les investisseurs sont de plus en plus conscients que le changement climatique constitue un risque financier. Cependant, les risques financiers liés au climat, qu'il s'agisse d'impacts climatiques physiques ou d'une transition désordonnée vers une économie à faible émission de carbone, sont encore largement sous-estimés par certains secteurs de l'industrie.

Les PRI continueront à travailler avec tous leurs signataires pour soutenir et accroître leur ambition en matière de climat. En outre, nous poursuivrons notre travail de collaboration afin de garantir l'existence d'un paysage politique favorable à la transition vitale vers une économie nette zéro. Le rapport du GIEC montre qu'il n'y a pas de temps à perdre - il est urgent d'agir pour assurer l'avenir de notre planète".

Lire la suite...


Articles en relation