Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] « Handébat 2022 » : le handicap au cœur de l’élection présidentielle 2022

LADAPT, la CFPSAA, 100% Handinamique et APHPP ont porté Handébat 2022 à la Maison de la Radio mercredi 23 mars 2022 pour y représenter les personnes en situation de handicap dans notre société et l’élection présidentielle à venir. Cette journée de débats a été animée par Laetitia Bernard & Emmanuelle Dal’Secco et a donné l’occasion à 7 candidats à l’élection présidentielle de présenter leur vision pour les cinq années à venir, en matière de handicap et d’inclusion. Force est de constater que toutes les équipes de campagne souhaitent faire de cette thématique un axe majeur de leur quinquennat.

Handébat 2022 : LE rendez-vous handicap de l’élection présidentielle

Visant à placer le handicap au cœur du débat pour l’élection présidentielle, Handébat se présente comme un dispositif inédit et apolitique. À travers cet évènement, LADAPT, la CFPSAA, 100% Handinamique et APHPP ont permis au public, en situation de handicap ou non, de s’informer et comprendre les propositions des candidats à l’élection présidentielle des 10 et 24 avril prochain.

Parmi les candidats et porte-paroles venus exposer leurs programmes, étaient présents à la Maison de la Radio : Mme Sophie Cluzel (pour M. Emmanuel Macron), Mme Michelle Demessine (pour M. Fabien Roussel), Mme Anne Hidalgo, Mme Marine Le Pen, M. Philippe Mouiller (pour Mme Valérie Pecresse), M. Adrien Quatennens (pour M. Jean-Luc Mélenchon) et Mme Laurence Trochu (pour M. Éric Zemmour). À la suite de ces 7 interventions, le public – en majorité composé de personnes en situation de handicap, responsables associatifs et de référents inclusion, handicap et diversité – aura eu la possibilité de poser ses questions : accès à l’emploi, à la santé, aux démarches administratives… Incontestablement, la question de la représentation des personnes en situation de handicap dans le milieu social et professionnel demeure au cœur des préoccupations. En amont des interventions, Eric Blanchet, Président de LADAPT, Matthieu Annereau, Président de l’APHPP, Bernadette Pilloy, Vice-Présidente de la CFPSAA et Thomas Fauvel, Président de 100% Handinamique, ont tenu à rappeler l’essence de la démarche collective d’Handébat : placer la question du handicap au centre du débat démocratique. En effet un récent sondage réalisé par l’IFOP pour LADAPT a rappelé que pour 60% des Français1, la question du handicap devait être prioritaire dans les prochains mois. Pour autant, il est à noter que bien avant l’actualité internationale dominée par la guerre en Ukraine, la thématique du handicap était inaudible et très peu abordée par les candidats.

Entre propositions singulières et convictions partagées 

Si la thématique du handicap n’avait jusqu’alors été trop peu évoquée dans le débat présidentiel, Handébat 2022 a été l’occasion pour les candidats de s’y adonner, et ce, bien au-delà des déclarations d’intention. D’abord interrogés sur les problématiques qui ont dernièrement fait l’actualité du secteur, notamment la déclaration de l’ONU incitant à fermer les établissements médico-sociaux ou encore l’annonce de l’individualisation de l’AAH, ils ont pris le temps d’énumérer les propositions phares de leurs programmes respectifs en faveur de l’inclusion. Un exercice de synthèse mené par l’ensemble des intervenants auprès d’un public attentif et à l’écoute de solutions concrètes. Cette rencontre a permis à l’ensemble des candidats d’approcher un constat : l’inclusion concerne tout le monde, à tous les niveaux de la vie sociale, publique et politique. De fait, s’il est un enjeu sur lequel les candidats convergent, c’est bien celui de l’accessibilité. Qu’elle soit pour l’emploi, le logement, les démarches administratives ou encore le numérique, « la politique de l’accessibilité » est un axe de développement et d’amélioration qui remporte l’unanimité. Tous les candidats s’accordent à dire que l’accessibilité doit être au cœur de chacun des domaines de l’action publique. Pour certains d’entre eux, il est même question de l’instituer comme norme juridique suprême et l’inscrire en tant que valeur universelle dans la Constitution.

Une démarche collective au service des 12 millions de Français en situation de handicap

LADAPT, la CFPSAA, 100% Handinamique et l’APHPP, toutes référentes en matière de handicap, se félicitent du succès de cet événement qu’elles ont conjointement organisé. Leur partenariat a en effet permis d’illustrer le handicap sous toutes ses formes et d’assurer la représentativité de leurs réseaux respectifs, qu’il s’agisse de citoyens ou de personnalités publiques du monde de l’inclusion. Au-delà de cette rencontre inédite, les associations affirment qu’avec ou sans Handébat, la question de la citoyenneté des personnes en situation de handicap devrait être abordée tout au long de l’année. L’élection présidentielle – tout comme l’élection législative prévue en juin – se présentent comme un exemple de rendez-vous charnière pour interpeller les acteurs politiques et leur rappeler les grands enjeux de l’inclusion.

À cet effet, Eric Blanchet, Président de LADAPT déclare : « Il est primordial que chaque acteur s’engage quotidiennement pour les personnes les plus vulnérables. LADAPT fait de l’accompagnement une priorité : accompagnement des personnes concernées, accompagnement des établissements et structures, accompagnement de la société pour faire changer le regard. La personne en situation de handicap est au cœur des dispositifs que nous mettons en place, sa parole est fondamentale, la place qu’elle occupe dans la société est essentielle à nos yeux. 23 millions de personnes en France sont concernées par le handicap ! Il est temps que les candidats à l’élection présidentielle, mais aussi législative se saisissent du sujet ! ».

Selon Matthieu Annereau, Président de l’APHPP : « Plus de 200 personnes sur place, des centaines d’autres en ligne, l’APHPP souligne la réussite de l’évènement Handébat. Cela permet de démontrer à quel point les personnes en situation de handicap, les aidants et leurs proches souhaitent être acteurs des politiques qui les concernent. Un monde associatif et des personnes disposées à « prendre la main » en collaborant bien plus que sur un seul volet consultatif avec les pouvoirs publics qu’ils soient nationaux comme locaux. Plus que jamais notre mot d’ordre « Engagez-vous ! » prend tout son sens ! ».

Selon Edouard Ferrero, Président de la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) : « Handébat 2022 permet de mettre la lumière sur la question de l’accessibilité numérique qui est un enjeu majeur pour les aveugles et les malvoyants. De plus, j’ai noté avec plaisir que parmi les organisateurs du projet figurent de nombreuses personnes déficientes visuelles. ».

Pour Thomas Fauvel, Président de 100% Handinamique : « 100% Handinamique est ravie d’avoir été à l’initiative du collectif Handébat 2022, qui a atteint son premier objectif : mettre le handicap au cœur de la campagne présidentielle. Le succès du collectif Handébat 2022 démontre que le principe de société inclusive fait son chemin, même si de nombreux challenge restent à relever ».

Benoît Pelaprat, Président du Conseil de la Vie Sociale2  de LADAPT Gironde – SAMSAH et représentant national des personnes accompagnées siégeant au Conseil d'Administration de LADAPT, présent lors d’Handébat, souligne l’importance d’« aller au-delà des déclarations de bonnes intentions. Les paroles doivent désormais laisser place aux actes avec plus d’accessibilité et d’inclusion pour les personnes en situation de handicap ».

À ce propos, Romain Geraud, Président du Conseil de la Vie Sociale de LADAPT Gironde - ESAT, prend en exemple l’Handisport encore trop peu soutenu par les pouvoirs publics. « Aujourd’hui la pratique de certains sports par les personnes en situation de handicap est simplement reconnue comme un loisir et non comme une activité officielle pouvant faire l’objet d’aides financières et logistiques ».

Lire la suite...


Articles en relation