Connexion
/ Inscription
Mon espace
Placements
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Placement] Santé digitale : Karista publie le 2ème mapping européen des fonds actifs du secteur

Karista a publié les principaux enseignements du 2ème mapping européen des fonds actifs du secteur.

  • Les start-ups européennes en santé digitale ont levé en 2021 près de 4,23 Mrds€ (577 M€ en France), soit près de trois fois le 1,45 Mrd€ investi en 2020. On dénombre 259 deals et 626 sociétés actives en santé digitale à travers l’Europe aujourd’hui. Le secteur de l’investissement dans la santé digitale accélère sa dynamique en 2021 en Europe comme partout dans le monde. Globalement, en Europe, la taille de deals a augmenté (atteignant une moyenne à 17 M€) avec des valorisations à la hausse, conséquence de la plus grande maturité des entreprises, de l’afflux croissant de capitaux sur ce marché et de l’effervescence autour du secteur depuis la crise du Covid.

  • En 2022, 143 fonds ayant investi dans l’e-santé européenne - au moins 3 entreprises - sont présents dans le mapping (chiffres arrêtés au T1 2022), contre 89 en 2021. Cette évolution - en hausse considérable - (+61%) est notamment tirée par les investisseurs français : on en compte 17 nouveaux (+63% par rapport à 2021) tandis que les fonds dans le reste de l’Europe augmentent de 37 (+64%). Le nombre de fonds américains investissant en Europe reste constant (+0% ; 4 VC). Le nombre de fonds dédiés européens a augmenté pour atteindre un nombre de 22 (+57%). La catégorie early stage est celle qui augmente le plus.

  • 57% des fonds actifs en santé digitale investissent en early stage, soit 79 fonds. La majorité des nouveaux entrants -intégrant donc le mapping 2022- sont eux-mêmes early stage : 30 nouveaux fonds early stage entre 2021 et 2022 (+61%), soit 56% des nouveaux. Les entreprises du secteur de la santé digitale restent en grande majorité très jeunes, ce qui explique les politiques d’investissement de ces fonds. La catégorie qui connaît la plus forte croissance est le multi-stage : +68% avec 17 nouveaux investisseurs. Une nouvelle catégorie fait son entrée dans notre mapping : il s’agit des Family Offices, des investisseurs très actifs, au nombre de 7, dont 4 français. Les investissements des Family Offices n’étant pas toujours publics, nous n’avons retenu que ceux communiquant sur leurs investissements.

  • En termes de localisations, le trio de tête principal reste identique par rapport à l’an dernier : France (32%) - UK (23%) - Allemagne (20%) en nombre de fonds. Cependant, le Royaume-Uni est premier pays en nombre de deals et en montants investis (€1,96Md). Les méga-tours de tables restent donc anglo-saxons, malgré 2 méga-tours en France en 2021.

  • Fait notable en 2022 : la Belgique et les Pays-Bas font preuve de beaucoup d’intérêt pour le domaine de la santé digitale. Le nombre de fonds néerlandais en e-santé a ainsi triplé entre 2021 et 2022 ! Si la France maintient sa représentativité en Europe entre 2021 et 2022, le Royaume-Uni et l’Allemagne cèdent quelques points au profit de la Suisse, les Pays-Bas ou encore l’Autriche.

Lire la suite...


Articles en relation