Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Le futur de l'expense management selon Jenji

Depuis plusieurs années, la technologie a révolutionné le secteur des paiements. L'apparition des m-paiements, des solutions sans contact et de la réflexion autour de la donnée a engendré celle des Fintechs, contraction de Finance et de Technologies. Les secteurs bancaire et financier ont rapidement été bouleversés par ces technologies.

Depuis l'apparition de la crise sanitaire, le monde de l'expense a été transformé. Les entreprises ont dû notamment faire face au télétravail de masse ce qui a profondément modifié les processus financiers comme la gestion et les typologies de dépenses. Jenji, le spécialiste de la gestion des dépenses professionnelles, donne les 3 grands axes à prendre en compte pour le futur de l'expense management.

L'importance du digital

La dématérialisation est essentielle pour une meilleure performance et une optimisation financière réussie, permettant :

  • De fluidifier la circulation de l'information
  • D'avoir une visibilité en temps réel des finances
  • De maîtriser la chaîne complète des dépenses
  • D'augmenter le contrôle de gestion

Lorsque la Direction Financière d'une entreprise, quelle que soit sa taille, souhaite dématérialiser la gestion des dépenses de manière permanente, elle peut réduire ses coûts d'environ 30%, d'après une étude de PWC, et maintenir ce rythme grâce à une gestion continue. 

Ainsi, la dématérialisation est passée d'un stade opérationnel à un stade stratégique. Une dématérialisation acceptée et non subie est une question d'organisation mais aussi d'agilité interne. Lorsque celle-ci est totale, cela aide le service Comptabilité mais aussi Finance, et permet aux équipes de placer les efforts sur des tâches à plus grande valeur ajoutée, donc stratégiques.

L'analyse de données 

Aujourd'hui, les entreprises les plus en avance dans le processus de dématérialisation exploitent leurs données financières afin d'avoir une vision 360.

Toute la stratégie financière d'une entreprise passe par l'analyse de la donnée et il est important d'en comprendre les évolutions : macro comme micro.

En automatisant la gestion des dépenses des entreprises, le nombre de données explose.

Mais le véritable objectif n'est pas tant la récolte, mais bien la contextualisation. Il faut donc apprendre à transformer les données brutes en informations exploitables afin de mettre en place des stratégies d'optimisation et de réduction de coûts. En effet, lorsqu'elles sont exploitées correctement, elles peuvent améliorer la rentabilité d'une entreprise. Un bon exemple concerne la TVA. Une analyse précise et un processus simplifié vont permettre de récupérer 4 à 7% du budget global lié aux dépenses professionnelles à une entreprise. Un ROI immédiat parfois méconnu.

L'Intelligence Artificielle 

L'Intelligence Artificielle est aujourd'hui la technologie la plus avancée permettant de traiter, d'analyser, de corréler et enfin de contextualiser des données - financières ou pas. Pour ce faire, l'Intelligence Artificielle affine la prise de décisions. Un des enjeux actuels concerne l'explicabilité des modèles de l'intelligence artificielle. Il est désormais nécessaire de la rendre utilisable d'un point de vue humain. En adoptant des modèles explicables, les entreprises peuvent renforcer les expertises de leurs collaborateurs

L'explicabilité démontre que l'IA atteint son plein potentiel quand elle est couplée à l'intelligence humaine, qu'elle augmente sans remplacer. Grâce à l'IA et à une stratégie centrée sur la donnée, l'entreprise détient une meilleure compréhension de son fonctionnement, une amélioration de ses performances et donc un ROI plus important.

Lire la suite...


Articles en relation