Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Présidence Française de l’Union Européenne : les attentes des entrepreneurs

Le Président de la République exposera cet après-midi les grandes priorités de la France pour la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Dans cette perspective, les entrepreneurs de CroissancePlus proposent quatre priorités qui selon eux devraient guider l’action de l’Union dans les prochains mois :

- La mise en place d’une préférence européenne dans la commande publique des Etats de l’Union, afin de favoriser l’émergence d’une réelle autonomie industrielle et technologique

- La structuration d’un marché boursier à l’échelon européen. Alors que le Continent attire aujourd’hui de nombreux financements en capital investissement, il devient urgent d’offrir aux investisseurs une sortie autre que seuls les marchés américains ou britanniques sont aujourd’hui en capacité d’offrir. En plus d’agir comme un catalyseur de la chaine de financement, un marché boursier européen dynamique permettrait également de promouvoir une vision européenne de l’économie centrée sur le respect de la personne et de l’environnement, et de valoriser les futurs champions européens de l’impact.

- La lutte contre la concurrence déloyale extra-européenne, notamment par la mise en place effective du mécanisme d’ajustement carbone, afin que les entreprises qui polluent moins ne soient pas pénalisés par rapport à celles qui ne respectent pas les règles de l’Union

- La lutte contre la concurrence déloyale intra-européenne, notamment en travaillant à une meilleure convergence sociale entre les pays européens.

Pour Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus, « La Présidence Française de l’Union européenne doit être l’occasion d’approfondir la construction d’une réelle autonomie stratégique fondée sur l’énergie entrepreneuriale du Continent. Cela ne sera possible qu’en proposant une action résolue en faveur d’une préférence communautaire dans la commande publique mais aussi en développant fortement notre marché boursier. L’Europe porte une vision économique propre, centrée sur le respect de la personne et de l’environnement. Elle doit désormais construire les outils qui lui permettront de conserver et de promouvoir ce modèle. »

Lire la suite...


Articles en relation