Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Dépensiers, imprévoyants : les moins de 35 ans battent en brèche quelques idées reçues !

« Baromètre 2021 de l’Épargne en France et en régions »

Selon le « Baromètre 2021 de l’Épargne en France et en régions » réalisé par IFOP pour Altaprofits, Société de Conseil en Gestion de Patrimoine sur Internet, les moins de 35 ans sont des épargnants modèles : 95% placent de l’argent et 82% possèdent un ou plusieurs produits d’épargne, (c’est autant que leurs aînés de 50-64 ans sur ces deux aspects).

Les résultats du baromètre 2021 réfutent quelques idées reçues les concernant. Parfois qualifiés de dépensiers, d’imprévoyants, ils font preuve en fait de maturité comme l’attestent :

  • la régularité de leurs placements. 50% des moins de 35 ans ont épargné au moins une fois par mois (contre 43% chez les 35 ans et plus), 21% l’ont fait une fois tous les deux mois (18% pour les 35 ans et plus).
  • leur prise de conscience en matière de retraite. 40% des moins de 35 ans souhaitent souscrire un Plan Épargne Retraite (PER) contre 23% chez les 35 ans et plus.

68% des moins de 35 ans chérissent l’idée de partir plus tôt à la retraite (62% pour les 35 ans et plus) tandis que 72% d’entre eux prévoient un achat immobilier (contre 44% pour les 35 ans et plus). Sur ce point, on observe des motivations différentes de souscription à un PER par rapport à celles privilégiées par les personnes de 35 ans et plus (93% en vue d’un complément de revenu à la retraite, 80% pour la possibilité de déductions fiscales, 80% pour avoir le choix entre rente viagère et sortie en capital). Les moins de 35 ans ont bien compris, par exemple, que grâce à sa flexibilité, le PER n’est pas un frein à leur envie de devenir propriétaire.

Stellane Cohen, présidente d’Altaprofits, rappelle que : « le PER a révolutionné l’épargne retraite en répondant aux attentes de toutes les générations ; c’est un produit simple, souple et transparent. Les moins de 35 ans l’ont bien compris, c’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à se construire leur patrimoine retraite. »

Principale raison d’épargner des moins de 35 ans : réaliser un projet (39% contre 23% chez les 35 ans et plus). Plus spécifiquement, un projet à long terme (28% contre 16%) comme un investissement immobilier (25% d’entre eux contre 10% pour les 35 ans et plus) ; 15% en vue de l’achat d’une résidence principale ou secondaire (7% pour les 35 ans et plus), 10% pour investir en immobilier locatif (4% pour les 35 ans et plus).

Enfin, les moins de 35 ans se distinguent par une plus forte appétence pour les produits d’épargne risqués s’ils peuvent obtenir un gain plus important (5% contre 3% pour les 35 ans et plus).

« Le Baromètre 2021 de l’Épargne en France et en régions, réalisé par IFOP pour Altaprofits, illustre parfaitement ce que nous constatons quotidiennement : nos épargnants sont de plus en plus jeunes à s’intéresser à l’épargne et particulièrement aux actifs risqués, boursiers notamment, contrairement à leurs aînés. Commencer tôt à épargner leur permettra de lisser l’effort d’épargne dans le temps mais également de saisir des opportunités de marché », conclut Stellane Cohen, présidente d’Altaprofits.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation