Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Comment le digital permet aux gestionnaires d’actifs de répondre à leurs contraintes réglementaires

Par Eric Buhagiar chez ASC Technologies France

Le métier des gestionnaires d’actifs se positionne comme l’une des activités les plus réglementées. Dans ce contexte, les professionnels du secteur se doivent de mettre en œuvre des dispositifs et processus spécifiques pour mener à bien leur mission en conformité avec la réglementation en vigueur. Ce prérequis est indispensable et ne représente en aucun cas une option. Dans ce contexte, un processus clé occupe désormais un rôle central, notamment en matière de traçabilité : l’enregistrement et la conservation des conversations.

Concilier qualité de service, confidentialité et respect de la réglementation

Les gestionnaires d’actifs sont aujourd’hui particulièrement surveillés et encadrés par de nombreuses réglementations qui régissent notamment le cadre du traitement des données et la conformité de l’enregistrement sur différents canaux. Plusieurs directives et règlements adoptés ces dernières années ont une incidence directe sur l'enregistrement et l'archivage des interactions avec les clients dans le secteur financier.

L’objectif est d’accroître la transparence des opérations. Les gestionnaires d’actifs sont alors notamment tenus de conserver de manière probante les enregistrements des communications téléphoniques ainsi que de toute communication électronique connexe, en respectant différents points : l’enregistrement systématique des interactions, le stockage, l’archivage et l’inaltération des données enregistrées, la capacité à réaliser des recherches et réécoutes, etc.

Des attentes très spécifiques des gestionnaires d’actifs

Au regard des éléments évoqués ci-dessous, les gestionnaires d’actifs mettent clairement en avant leur souhait de pouvoir s’appuyer sur des systèmes industriels pour mener à bien leurs opérations. Ils expriment notamment le fait de bénéficier de dispositifs digitaux capables de respecter les différentes directives de conformité du secteur financier, d’utiliser des outils où l’on ne peut supprimer les enregistrements ou encore d’accéder à des interfaces intuitives afin de retrouver aisément les conversations en cas de contrôle ou litige.

Enfin, au-delà des aspects liés au stockage et à la gestion des durées de rétention, un point bien spécifique au métier des gestionnaires d’actifs se fait ressentir. Ainsi, à l’inverse d’autres métiers du secteur de la finance, la notion liée à l’usage du mobile est un axe stratégique.

Il est alors important pour les gestionnaires d’utiliser des solutions conformes sur téléphone fixe, mais également sur mobile. En effet, l’enregistrement des communications sur mobile représente l’un des principaux enjeux pour une migration vers une téléphonie basée sur des plateformes de communication de nouvelle génération, comme Teams par exemple. Cette évolution du poste télécom est une donnée importante qui nécessite de bien repenser son infrastructure et les outils qui y sont associés pour continuer à travailler en conformité avec la loi.

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation