Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] L'activité mondiale de fusions-acquisitions en route vers une année record

L’année 2021 s’annonce historique en ce qui concerne l’activité M&A, à la faveur d’un regain d’optimisme, d’un rebond de la demande et d’une abondance de capitaux d’investissement. Les entreprises ayant réalisé des fusions-acquisitions (M&A) sont en passe de surperformer le marché pour la première fois depuis 2016, selon la dernière enquête Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM) réalisée par Willis Towers Watson.

En effet, les entreprises ayant réalisé des fusions-acquisitions ont surperformé l’indice MSCI World de +2,3 pp (points de pourcentage) en moyenne sur les neuf premiers mois de l’année, profitant notamment de leurs excellentes performances lors des deux premiers trimestres.

Le volume des opérations de fusion-acquisition enregistré sur les trois derniers mois est le deuxième plus gros volume de l’histoire pour un troisième trimestre : 264 opérations d’une valeur de plus de 100 M€ ont été réalisées au troisième trimestre 2021, soit plus du double du volume enregistré au troisième trimestre 2020. À ce rythme, avec 748 opérations réalisées depuis le début de l’année, l'activité totale de fusions et acquisitions pour 2021 pourrait dépasser le record absolu de 1041 opérations réalisées en 2015. C’est ce qui ressort des données rassemblées par Willis Towers Watson et le M&A Research Centre de la Bayes Business School (anciennement Cass).

La multiplication des opérations de fusion-acquisition est due en grande partie à la forte activité des acquéreurs en Amérique du nord, lesquels ont réalisé plus de la moitié des opérations de M&A conclues au troisième trimestre 2021.

Jean Cazeneuve, directeur de l’activité M&A pour la France chez Willis Towers Watson, explique : « Alors que l’incertitude économique engendrée par les confinements de 2020 est en train de s’estomper, les entreprises se sont lancées dans une véritable course aux fusions et acquisitions pour se renforcer et pour combler les failles révélées par la pandémie.
Les projets de M&A n’ayant jamais été aussi nombreux, il est peu probable que l’activité ralentisse dans l’univers des fusions-acquisitions à court terme. Toutefois, si le potentiel est important, les valorisations, la réglementation et la pression des résultats ne laissent que peu voire pas de marge d’erreur ».

Les statistiques relatives aux fusions-acquisitions pour le troisième trimestre 2021 montrent que l’Amérique du nord et l’Europe ont eu du mal à faire aussi bien que lors des six premiers mois de l’année, sous-performant leurs indices régionaux respectifs de -7,2 pp et -7,6 pp. Sur la même période, seuls les acquéreurs de la région Asie-Pacifique ont surperformé leur indice régional (+27,8 pp), signant par la même occasion leur meilleure performance depuis le quatrième trimestre 2016 (+72,8 pp).

Près d'un tiers (215) des 748 opérations réalisées au cours des neuf derniers mois affichent une valeur supérieure à 1 Mrd$. Cette tendance devrait se poursuivre au dernier trimestre, tant et si bien que l’on pourrait atteindre un nouveau record en termes d’activité, dans le prolongement du niveau historique d’activité observé au début de l’année.

Jean Cazeneuve poursuit : « Après une période de forte volatilité, la multiplication des fusions-acquisitions ou des projets de M&A indique que le marché s’est stabilisé. Les forces motrices qui régissent l’activité M&A sont toujours d’actualité, qu'il s’agisse des perspectives économiques réjouissantes, de l’abondance de liquidité ou des faibles coûts d’endettement.
Parallèlement, la concurrence reste féroce et les grandes opérations de fusion-acquisition devraient faire l’objet d’une surveillance accrue. Les opérations sont de plus en plus complexes car les entreprises essaient d’acquérir de nouvelles capacités souvent sans aucun lien avec leur cœur d’activité. Les opérations de M&A se multipliant et étant de plus en plus volumineuses, la planification de l’intégration, qui commence par une due diligence, sera importante pour les acquéreurs désireux de réaliser des plus-values et une croissance transformatrice ».

Lire la suite...


Articles en relation