Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] « Agir contre la précarité énergétique »

Selon l’ADEME* et l’ONPE**, jusqu’à 12 millions de Français n’ont pas un accès normal et régulier à l’énergie et se retrouvent en situation de précarité énergétique.

Face à ce constat, Watt For Change - Fondation Valorem et Mirova, filiale de Natixis Investment Managers, ont lancé en février dernier un appel à projet national pour soutenir les acteurs locaux dans la mise en place d’actions en faveur de la rénovation des logements des ménages en situation de précarité énergétique.

Après délibération, 8 projets lauréats sur 25 ont été désignés par un comité de 9 personnes pour bénéficier d’un accompagnement financier entre 20 000 et 50 000€. 
Un comité de sélection des projets composé de salariés de Valorem, mais aussi de personnalités extérieures - Mirova, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, CLER (réseau pour la transition énergétique) et RAPPEL (réseau des acteurs contre la pauvreté et la précarité énergétique) - a été spécialement mis en place à cet effet.

Un partenariat qui s’inscrit dans la durée

Cet appel à projets est la première étape d’un partenariat sur 3 ans entre Watt for Change et Mirova. Mirova souhaite ainsi contribuer financièrement et humainement à une transition énergétique solidaire. Les équipes des deux partenaires se sont fixé une enveloppe minimale de 600 000€ pour travailler sur des actions de réduction de la précarité énergétique et d’accès à l’énergie.

Des projets engagés pour lutter contre la précarité énergétique sur tout le territoire : les 8 projets retenus

  • SOLIHA Rhône Grand Lyon, association qui propose d’accompagner les particuliers en situation de mal-logement dans leurs travaux de réhabilitations dans la Métropole de Lyon et dans le département du Rhône. Elle a été retenue pour la création d’un fonds qui permettra de financer le reste-à-charge des travaux de rénovations énergétiques des foyers modestes et très modestes.

  • CREAQ, association qui œuvre en faveur de la transition énergétique, l’accès aux énergies renouvelables, la sobriété énergétique et l’écoconstruction en Gironde. Le CREAQ a créé le « fonds Dentelle » pour compenser le reste-à-charge pour les familles en situation de précarité énergétique. Avec le « fonds Dentelle » le CREAQ développe aussi un travail sur la santé des personnes en situation de mal logement.

  • Ecohabiter en Corbières et Minervois, association qui accompagne la création de projets d’accès aux énergies renouvelables sur un modèle coopératif, citoyen et sensibilise à la lutte contre la précarité énergétique dans l’Aude. Elle a été retenue pour son projet qui vise à pérenniser un fonds local d’aide aux petits travaux pour lutter contre la précarité énergétique.

  • Compagnons Bâtisseurs de La Réunion, association qui guide et forme les propriétaires à la rénovation énergétique de leurs logements à la Réunion, a été retenue pour la création d’un Fonds travaux dans le cadre d’un accompagnement social, technique et financier de dix ménages dans la rénovation énergétique de leur logement.

  • Association Savoyarde pour le Développement des Energies (ASDER) conseille, accompagne et forme des particuliers aux problématiques de la rénovation énergétique de leur logement en Savoie. Elle a été retenue pour accompagner 20 ménages modestes dans la rénovation énergétique de leur logement et dans l’accès aux énergies renouvelables.
  • Dorémi, filiale de l’Institut NégaWatt. Son objectif vise à rendre accessible la rénovation performante pour les logements de personnes en précarité énergétique. Elle a été retenue pour la création d’un fonds pour financer le reste-à-charge de travaux de rénovations performantes du logement de 20 ménages modestes.
  • STOP exclusion, association engagée dans la lutte contre l’exclusion énergétique et pour un accès à des logements sains, performants énergétiquement et éco-responsables, a été retenue pour le déploiement du métier d’accompagnateur.trice social.e, financier et technique pour la rénovation globale et performante de logements pour des personnes précaires.

  • SHAKTI, association qui lutte contre la précarité énergétique et œuvre en faveur de la promotion de l’écocitoyenneté et la lutte contre la grande pauvreté en Seine-Saint-Denis. Elle a été retenue pour accompagner 30 ménages en situation de précarité énergétique dans la rénovation de leur logement. L’association propose aussi un fonds pour avancer une partie des frais et financer le reste-à-charge de travaux de rénovation.

Selon Pierre Girard, Président de la Fondation Valorem : « Nous avons été très agréablement surpris par l’effervescence suscitée par notre appel à projet. Les candidatures étaient solides et surtout engagées. Nous tenons à les féliciter, et particulièrement les 8 lauréats qui se sont distingués à la fois par l’ambition de leur projet et le réalisme de leur mise en application. Nous sommes fiers de ce panel qui rend hommage aux acteurs du terrain qui œuvrent partout sur notre territoire pour faire de la lutte contre la précarité énergétique une réalité. Merci également à notre partenaire MIROVA qui a une connaissance fine du financement de la transition énergique et qui a rendu tout ce projet possible ».

Raphaël Lance, Directeur des fonds Transition Energétique de Mirova, poursuit : « Nous sommes ravis d’avoir pu soutenir cette initiative solidaire aux côtés de la Fondation VALOREM, et du comité de sélection, dont l’expertise dans le lancement d’appel à projets a permis de réunir des dossiers de grande qualité. En tant qu’acteur du monde de l’énergie, nous sommes naturellement sensibles à la précarité énergétique et souhaitons contribuer à une transition écologique qui soit également solidaire et inclusive. Nous sommes donc reconnaissants envers les acteurs associatifs qui rendent possible cette réalité ». 

*ADEME : Agence de la Transition écologique
**ONPE : Observatoire National de la Précarité Énergétique

Lire la suite...


Articles en relation