Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les Français et leur Argent

Anaxago, la plateforme de gestion privée en ligne interroge ses membres sur leurs attentes en termes de placement et leur relation à leur argent. Extraits du sondage*

- 65% des répondants privilégient la performance à la sécurité

- Un intérêt grandissant pour les placements alternatifs

- L’immobilier toujours au coeur des stratégies patrimoniales

- 75% des répondants sont prêts à rogner 2 points de performance au profit d’investissements à impact

- Un réel besoin d’accompagnement dans la gestion globale de leurs finances

 

Une appétence au risque pour plus de rendement et de performance

Après une année de forte collecte des livrets, une majorité des répondants souhaite réduire le poids des placements sans risque dans leur patrimoine, et 65% affirment privilégier le risque à la sécurité. Cette appétence au risque, associée aux perspectives de rendement et de performance, vient remettre en question le haut niveau actuel de thésaurisation.

Un désintérêt massif se ressent pour les placements traditionnels sans risque, avec seulement 11% des répondants ayant un intérêt pour les comptes à terme et 2,7% pour les obligations d’Etat.

L’alternatif rivalise avec les placements traditionnels

Cette recherche de la performance en embarquant un peu plus de risque se traduit par un intérêt croissant pour les valeurs non cotées. 45% des répondants souhaitent renforcer leur portefeuille de capital investissement dans des sociétés non cotées.

Les cryptomonnaies font aussi partie des nouvelles classes d’actifs à la hausse, avec une prédisposition chez les jeunes. Étonnement, 43% des 18-24 ans les considèrent comme valeur refuge, avec 35% des 18-50 ans désirant poursuivre ou renforcer leurs investissements dans cette thématique.

Du côté des placements traditionnels, les actions en bourse continuent d’intéresser près de la moitié des répondants (45%), même si seulement 7% des plus jeunes les considèrent comme une valeur refuge contre 35% chez les retraités.

L’immobilier garde sa place de placement préféré des Français

L'immobilier au sens large (résidence principale, immobilier locatif, SCPI, crowdfunding immobilier, private equity immobilier) est la classe d’actifs la plus plébiscitée par tous les âges et toutes les catégories socio-professionnelles.

80% des répondants le considèrent comme valeur refuge et 70% souhaitent renforcer leurs portefeuilles avec cette thématique dans les prochaines années. Du côté de l’immobilier locatif, ce sont 60% des cadres qui sont convaincus par cette classe d’actifs. Le crowdfunding immobilier, lui, séduit 56% des répondants avec une dominante notable chez les retraités (60%).

L’investissement à impact, reflet de la conscience d’une transformation écologique chez les investisseurs

Le sondage Anaxago réalisé en 2020 avait mis en avant cette volonté de mieux investir, avec 54% des répondants souhaitant investir dans des projets avec plus d’impact. En 2021, au premier trimestre, ¾ des répondants ont déclaré être prêts à perdre 2 points de performance au profit d’investissements à impact.

Parmi les causes les plus défendues, 65% des répondants favorisent le soutien de l’écologie, devant la réduction des inégalités (41%) et l’inclusion sociale (21%). Certains sondés ont ajouté que la perte de performance pour les projets à impact n’était pas une fatalité, et sont convaincus que les deux sujets sont parfaitement conciliables. Plus de la moitié des répondants considèrent que le pétrole est une valeur à exclure, et seulement 2% y trouvent encore un intérêt.

Un besoin d’accompagnement global dans la stratégie patrimoniale et financière des Français

Un tiers des répondants n’ont pas d’objectifs financiers et/ou ne savent pas comment s’y prendre. Seulement 25% considèrent que leur stratégie patrimoniale et leurs investissements vont leur permettre d’atteindre parfaitement leurs objectifs financiers.

Les Français ne semblent pas encore avoir trouvé le parfait équilibre et ces chiffres relatent un besoin latent d’accompagnement global dans la gestion de leurs finances.

*Sondage réalisé en avril 2021 auprès des membres d’Anaxago, avec 1.050 répondants.

Lire la suite...


Articles en relation