Connexion
/ Inscription
Mon espace
Entrepreneuriat
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Un nouvel outil de calcul de l’empreinte carbone pour les banques

Une nouvelle étude sur la durabilité, commandée par Mastercard, révèle que la pandémie de Covid-19 a engendré chez les consommateurs une nette augmentation de leur intérêt aux enjeux écologiques.

48% des Européens interrogés accordent aujourd’hui une plus grande importance à la réduction de leur empreinte carbone qu’avant la pandémie.  De fait, plus de la moitié des Européens (52 %), et plus particulièrement la génération Z et les Millennials (58%), ont acquis une conscience accrue des répercussions de leurs actions sur l’environnement. Ces chiffres révèlent une tendance croissante à la consommation plus soucieuse de l’environnement et aux dépenses raisonnées chez des consommateurs désireux d’inscrire leurs achats et leurs programmes de fidélisation dans une démarche sensible aux enjeux planétaires.   

La dernière décennie a vu progressivement s’affirmer le désir d’adopter une consommation plus responsable. Conséquence directe du Covid-19, les changements observés dans les comportements et les actions se sont accélérés. Désormais plus soucieux des conséquences de leurs propres choix, près de trois consommateurs sur cinq, soit 58%, estiment que les entreprises doivent adopter des mesures plus vertes et plus durables. Là encore, la génération Z mène cette tendance (62%) initiée par la crise sanitaire. En plus de lutter contre la pandémie, la réduction des déchets (39%), la lutte contre la pollution plastique causée par les emballages et les produits (38%) et la réduction de la pollution atmosphérique et aquatique (35%) sont les trois principaux défis que les Européens souhaiteraient voir relevé par les entreprises et les marques.

La plateforme globale de Mastercard dédiée à la durabilité inclut la “Priceless Planet Coalition”qui présente son engagement à long terme auprès des entreprises et des consommateurs pour les aider à préserver la planète. Mastercard se donne pour objectif de soutenir la plantation de 100 millions d’arbres et dans le cadre de ces efforts, la marque vient également de développer son calculateur carbone Mastercard. Proposé en collaboration avec son partenaire stratégique, la fintech suédoise Doconomy, cet outil s’intègre au réseau mondial de Mastercard. Il permet aux banques d’adopter et de personnaliser leur offre à l’attention des consommateurs soucieux de l'environnement qui cherchent davantage de moyens d'être informés sur leurs dépenses. Il démocratise l’accès aux statistiques et aux données relatives à l’impact des émissions de CO² tout en proposant des gestes simples pour compenser cette activité.

Pour Mark Barnett, président de Mastercard Europe : « Les entreprises doivent impérativement reconnaître leur rôle dans la protection de la planète.  Non seulement parce que ce sujet passionne les consommateurs, mais aussi et surtout parce que c’est la bonne chose à faire. Après tout, cette planète appartient à tout le monde, et la mise en place d’actions est une responsabilité collective. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la question environnementale est source de préoccupations grandissantes, ce qui implique que nos efforts doivent suivre. En tant qu’entreprise, nous continuons à explorer des manières nouvelles et innovantes d’apporter une contribution concrète. En outre, nous mettons tout en œuvre pour partager nos ambitions à grande échelle afin d’encourager d’autres acteurs du réseau à franchir ces étapes cruciales avec nous. »

Un calculateur carbone pour une action individuelle optimisée

Le calculateur carbone permet aux consommateurs d’avoir un aperçu des émissions de CO² générées par leurs achats et ce, dans toutes catégories de dépenses. Les calculs sont basés sur l’indice Åland Index, vérifié de manière indépendante et peuvent être complétés par des équivalents pertinents et faciles à comprendre (comme le nombre d'arbres nécessaires pour absorber la même quantité de CO²), ainsi que par des conseils pour vivre de manière plus durable.  Afin de compenser leur activité, les consommateurs ont notamment la possibilité de contribuer aux projets de restauration des forêts de la Priceless Planet Coalition. Pour cela, ils peuvent faire un don ou bien participer à des programmes de fidélité proposés par leur banque. Le calculateur carbone s’intègre parfaitement dans les applications mobiles des banques grâce à de nouvelles API désormais disponibles sur Mastercard Developers. 

« En poussant tout un secteur à favoriser la prise de conscience individuelle ainsi que l’action collective, Mastercard a redéfini le rôle que le secteur financier peut jouer chaque jour dans la lutte contre le changement climatique », déclare Mathias Wikström, directeur général de Doconomy. « Si l’importance des ESG est pour beaucoup un sujet de discussion, Mastercard les met en application en les plaçant entre les mains du consommateur et en les intégrant aux indicateurs de chaque transaction. Elle fait ainsi en sorte que chaque achat compte. »

Mastercard arme son réseau mondial pour en faire une force positive au service de l’environnement.

À l’approche de la Journée mondiale de la Terre le 22 avril, la Priceless Planet Coalition lancera plusieurs campagnes sur le thème de la durabilité pour soutenir l’objectif de restauration de 100 millions d’arbres :

- Consciente de l’importance des médias sociaux dans la sensibilisation des consommateurs à la défense de l’environnement, Mastercard lancera à partir du 15 avril une campagne sur TikTok et Instagram aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas. Le message encouragera les consommateurs à planter un arbre pour un ami en guise d’hommage à la planète. Pour chaque don effectué avec une Mastercard, l’entreprise doublera la somme versée. 

Sous la houlette de la “Conservation International” et du “World Resources Institute”, deux experts en climatologie et en restauration des forêts, la Priceless Planet Coalition continue de se développer dans le monde entier et fédère à présent plus de 50 membres. En Europe, elle a récemment accueilli les partenaires suivants : ekko, GLS Bank, Paybox Bank, UKRSIBBANK Groupe BNP Paribas et la Hellenic Bank.

En plus de son calculateur carbone, Mastercard propose d’autres produits et services écoresponsables, par exemple des cartes de paiement fabriquées à partir de matériaux durables afin de réduire les déchets plastiques. L’entreprise s'est également engagée à atteindre des émissions nettes nulles d'ici à 2050, en s'appuyant sur les engagements existants visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 1,5°C. Mastercard a de plus émis une obligation durable de 600 millions de dollars et a récemment annoncé une refonte de son modèle de rémunération des cadres afin d’accélérer l’accomplissement de trois grands objectifs ESG : la neutralité carbone, l’inclusion financière et l’égalité salariale. Ces efforts viennent soutenir l’objectif que s’est fixé la marque de construire une économie numérique plus durable et plus inclusive.

Lire la suite...


Articles en relation