Connexion
/ Inscription
Mon espace
Immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Immobilier et investissement locatif : Qu'en pensent les Français ?

Après une année marquée par des périodes successives de confinement et couvre-feu et l'épargne des Français qui atteint un niveau record, Masteos, start-up Proptech spécialisée dans l'investissement locatif clé-en-main, dévoile une étude inédite, réalisée en partenariat avec l'Institut Poll&Roll, sur la perception de la population de l'investissement locatif.

Avec plus d'un bien immobilier sur quatre qui est aujourd'hui acheté en vue d'être loué, l'investissement locatif est considéré comme l'un des placements préférés des Français. Zoom sur ce qu'ils pensent de cet investissement dans le contexte actuel.


La crise n'impacte pas la confiance des Français dans l'immobilier

En raison de la crise sanitaire qui perdure et du contexte actuel qui n'est pas toujours propice à l'investissement, les Français continuent d'épargner. Avec 63% des sondés qui indiquent que la période n'est pas propice à l'investissement, le contexte actuel a un impact indéniable sur le fait qu'une partie de la population ne souhaite pas investir. Selon la Caisse des Dépôts, ce sont près de 200 Mrds€ qui ont été épargnés en 2020, un montant record.

Malgré ces chiffres, l'étude Masteos révèle que 87% des Français souhaite investir malgré la crise. 87%, c'est aussi la part d'entre eux qui considère l'immobilier comme un placement rentable, concret et sûr. Preuve que le contexte actuel et les fluctuations du marché de l'immobilier n'altèrent pas la confiance de ces derniers pour l'investissement. En effet, près de 60% de la population souhaite investir dans l'immobilier, cela montre que la pierre reste l'investissement le plus privilégié. Le désir de se constituer un patrimoine est par ailleurs toujours d'actualité pour près de la moitié des Français qui souhaite investir dans l'immobilier locatif.

Ainsi, l'investissement locatif arrive en 2ème position (20%), derrière l'immobilier en tant que résidence principale (26%) et devant l'immobilier en tant que résidence secondaire (13%). Au global, plus de la moitié des Français a réalisé ou souhaite réaliser un investissement locatif, dont le rendement brut moyen est de 5,93%.

Le profil type de l'investisseur en 2021 est âgé entre 25 et 34 ans, vit dans une agglomération de plus de 100 000 habitants et souhaite investir dans le Sud-Ouest de la France.


Des craintes toujours présentes liées à l'investissement locatif

Bien que la majorité des Français souhaite investir, un certain nombre de freins à l'investissement locatif subsistent pour une partie de la population, corrélés principalement au financement et à l'accompagnement dans leur projet. Ainsi, la crainte de ne pas pouvoir investir sans apport (72%), la crainte de ne pas être payé par ses locataires (79%), la crainte du prix des travaux de rénovation (75%) et la complexité des démarches (79%) sont les principales raisons évoquées par ceux qui n'envisagent pas investir. Et pour près de 2/3 de la population, le contexte sanitaire n'est pas une période propice à l'investissement.

On relève chez les femmes, que compte tenu du contexte actuel, c'est l'épargne qui est privilégiée alors que chez les hommes, ce sont le manque de connaissance sur les différents types d'investissements et le manque de rentabilité. Globalement, la complexité des démarches dans le cadre d'un investissement locatif est la raison principale relevée aussi bien chez les Hommes que chez les Femmes qui ne souhaitent pas investir, de tout âge, région et zone d'habitat confondus.

En fonction de l'âge, les freins à l'investissement sont également différents : la rentabilité du placement pour les 50-55 ans (37%), le souhait d'épargner pour les 35-49 ans (28%) ou comment s'y prendre pour les 25-34 ans (26%). Enfin, selon les régions, les raisons exprimées par les Français qui ne souhaitent pas investir sont variables et font écho à l'impact de la crise sur leur quotidien. Ainsi, les habitants de région parisienne, du Nord-Ouest et du Sud-Est préfèrent épargner tandis que les habitants du Nord-Est et du Sud-Ouest indiquent respectivement le manque de connaissance sur les différents types d'investissement et ne pas savoir par quoi commencer comme freins principaux. Et même parmi les Français qui souhaitent investir dans l'immobilier locatif, pour l'heure avec le manque de visibilité lié à la crise sanitaire et son impact, ils ont majoritairement la crainte que leur placement ne soit pas rentable. Cela traduit également un manque de connaissances de la population sur les rentabilités locatives des différentes régions et une certaine prudence quant à l'idée d'investir en dehors de la région où ils vivent. 


Les besoins des Français pour se lancer dans un investissement locatif

Parmi les Français qui souhaitent investir dans le locatif, le financement est la crainte principale mentionnée par ceux qui souhaitent investir. En effet, 60% indique le volet financier comme plus gros frein à l'investissement. Une nouvelle fois, cela révèle un manque de connaissances sur les différents moyens qui existent pour financer un projet d'investissement locatif en pensant à tort qu'un apport est nécessaire pour pouvoir investir. Plus concrètement, 85% des sondés qui souhaitent investir dans le locatif ont un budget pouvant aller jusqu'à 200 000€ et près de 2/3 indiquent que les opportunités trouvées étaient trop chères. Bien que le côté financier représente aujourd'hui un frein indéniable pour un investissement locatif dans l'esprit des Français, des acteurs de la Proptech tel que Masteos, accompagne notamment les investisseurs sur la partie relative au financement. Sur 100 investissements locatifs réalisés par Masteos, ce sont plus d'une vingtaine d'investisseurs qui n'avaient pas d'apport personnel pour réaliser leur projet d'investissement.

En parallèle, un Français sur deux qui a la volonté d'investir trouve que les démarches pour un investissement locatif sont trop compliquées et souhaiterait être accompagné dans ses démarches. Des raisons qui confirment le fait que l'investissement locatif est une véritable odyssée pour un futur acquéreur. Ce sont près de 250 h qu'il faut compter pour l'acquisition d'un bien, impliquant de multiples intervenants et nécessitant la maîtrise de nombreuses expertises techniques. C'est sur l'ensemble de ces démarches que Masteos apporte des solutions aux investisseurs grâce à un interlocuteur unique, de la recherche du bien, jusqu'à la mise en location et à la gestion locative.

Lire la suite...


Articles en relation