Connexion
/ Inscription
Mon espace
Immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Les entretiens d'Esteval] Anne-Catherine HELLMANN, Serris REIM

Entretien avec Anne-Catherine HELLMANN, Associée-Gérante de Serris REIM

Quelles ont été vos motivations pour créer Serris REIM ?

Serris REIM a vu le jour en 2016 et a bénéficié de l'impulsion de cinq associés qui ont eu la volonté de combiner plusieurs expertises spécifiques. Depuis le début, notre objectif est de répondre à la demande de clients investisseurs qui souhaitent bénéficier de services sur-mesure afin de se constituer, de développer et de valoriser leur patrimoine immobilier sur le moyen/long terme.

Dès lors, quels sont vos différents métiers ?

Notre activité s’articule autour de quatre grands piliers que sont le property management, l’asset management, l’investissement et le financement. L’idée est de créer et capter de la valeur dans chacune des phases du cycle immobilier non seulement dans ces différents domaines mais aussi à d’autres niveaux comme l’administration comptable, juridique ou fiscale. Notre force est liée à notre taille, raisonnable, qui nous confère une forte réactivité, ce qu’apprécient l’ensemble de nos clients, qu’ils soient privés, clients de gestions privées ou family offices, ou institutionnels issus des secteurs de la banque ou de l’assurance. Serris Reim s’engage ainsi auprès de ses clients dans la gestion des immeubles en proposant des solutions dédiées à chaque typologie d’actifs et répondant aux différentes stratégies des propriétaires.

Comment avez-vous traversé l’année passée ?

L’année 2020 a été un exercice de transition particulièrement dynamique dans la mesure où, contrairement à nombre de nos concurrents qui ont fait le choix d’attendre et de suspendre leurs activités, nous avons enregistré le même volume d’investissements que l’année précédente.

A quels types d’investissements avez-vous procédé ?

Courant 2020, la société a acquis un portefeuille d’environ 55 millions d’euros composé d’une dizaine d’actifs répartis sur l’ensemble du territoire français, mais pas uniquement. Toutes les catégories d’actifs y sont représentées : commerces, bureaux, locaux d’activité, santé, logistique…

Quel est le montant actuel des actifs que vous gérez ?

Pour l’heure, nous gérons une centaine d’actifs pour un montant voisin de 375 millions d’euros, principalement dans l’immobilier de bureaux et les commerces et dont environ la moitié est située en France.

Comment s’articule votre déploiement à l’international ?

L’année passée nous a permis de donner une nouvelle impulsion à notre stratégie européenne. D’ores et déjà présents en France, à Paris et à Marseille, ainsi qu’en Belgique et au Portugal, nous envisageons par ailleurs d’ouvrir, sur un horizon d’un à deux ans, de nouveaux bureaux aux Pays-Bas et en Espagne et, en France, à Lyon et à Bordeaux.

Quelle place accordez-vous aux approches durables ?

Nous sommes particulièrement attentifs aux différents labels et aux certifications. Il y a une vraie volonté politique de faire avancer les choses dans ce sens et l'ensemble de nos partenaires s'approprient ces thématiques. S'ajoute à cela la sensibilité de certains clients qui ont déployé des manuels et autres chartes dont l'objectif est de déployer une approche immobilière plus verte.

Propos recueillis par Thierry Bisaga

Lire la suite...


Articles en relation