Connexion
/ Inscription
Mon espace
Culture & Société
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

7 minutes pour trouver son entreprise en alternance

A la mi-février, 50 étudiants formés à bac + 3 et bac + 4 de l’IUP de Caen ont investi le département de Banque-finance-assurance de l'institut d'administration des entreprises de Caen pour rencontrer une douzaine de responsables de recrutement de banques et de compagnies d’assurance lors d’un « Job-dating » spécial alternance. « L’occasion  pour ces étudiants de découvrir des entreprises ou des métiers auxquels ils ne pensaient pas, et aux établissements bancaires et compagnies d’assurance de rencontrer des candidats qu’ils auraient peut-être laissés de côté à partir de la seule analyse du CV et d’une lettre de motivation. Ce genre d’exercice permet de créer des rencontres inattendues et de donner sa chance à tous », explique Sylvie Cieply, directrice déléguée à la formation initiale et à l’alternance, « sachant en plus que les banques lorsqu’elles engagent un jeune en alternance c’est pour le former et assez souvent le garder, donc c’est un job assuré à la sortie. »

Lors de ce job-dating, les étudiants ont eu la chance de passer 12 entretiens de 7 minutes chacun en vue d'un contrat d'alternance. Cette rencontre leur permettait une première approche d’une entreprise et d’un métier, de présenter leur motivation et leurs compétences et d’initier des futurs entretiens plus approfondis avec les recruteurs. Les 12 entreprises présentes proposaient 50 postes en alternance de gestionnaire de patrimoine, de chargé d’affaire entreprise et de chargé de clientèle Pro. Lors de leur cours de communication, les étudiants se préparent à cet exercice d’entretien d’embauche minuté ; ils apprennent à se présenter et mettre en avant leur valeur ajoutée en un temps donné. « C’était notre première expérience de job-dating, qui fut une réussite ; mais pour l’année prochaine, nous allons améliorer l’exercice en mettant en place un coaching personnalisé de nos étudiants pour les préparer au mieux à cette contrainte de temps du job-dating », souligne Sylvie Cieply.

Lire la suite...


Articles en relation